Retour accueil - Editions Téraèdre


Articles de presse

LES 3R ENTRE HIER ET AUJOURD'HUI

Depuis 30 ans, les 3R œuvrent au quotidien pour favoriser l'insertion des habitants des Hauts-De-Chartres. L'histoire, peu banale, commence dans un restaurant…

L'histoire des 3R (Pour Rénover, Restaurer et Réhabiliter) débute à la fin des années 1980. Sans emploi, plusieurs personnes du quartier des Hauts-De-Chartres, aidées par les éducateurs du service de prévention spécialisé de l'ADSEA, décident de rénover une maison de ferme, et l'aménagent en restaurant associatif. Nommé le Pique-Assiette, en hommage à l'œuvre de Raymond Isidore, il ouvre ses portes rue du Puits-Drouet, en mai 1986, avec le soutien des membres de l'association créée quelques mois plus tôt. Il donne une nouvelle image au quartier: les habitants viennent y manger, boire, danser et même profiter des expositions de photographie et de peinture régulièrement organisées. Un lieu de vie animé, ouvert à tous. Malgré la fermeture du restaurant confié à un restaurateur privé, en mai 1989, la mission de réhabilitation du quartier lancée par les 3R a bel et bien perduré.


Création de plusieurs services et secteurs d'activité.

Devenue une régie de quartier en 1989 et officiellement reconnue par l'Etat comme structure d'insertion, l'association se développe pour intervenir sur l'ensemble des quartiers d'habitat social de la ville : Saint-Chéron, Bel-Air, Les Clos… Pour contribuer à l'insertion des habitants des quartiers, elle met en œuvre des actions de formation, crée plusieurs services et activités: la maintenance, les espaces verts, la mosaïque, la menuiserie, le ménage et l'entretien.


Patrick Macquaire, figure du quartier.

L'association a pu se structurer au fil des années grâce au soutien et au savoir faire des bénévoles, à l'image d'André et Lorette Dagorne actifs depuis la création des 3R comme quantité d'autres habitants mis à l'honneur par la plaquette récemment éditée par les 3R. Autre figure, Patrick Macquaire qui a dirigé le centre social des Hauts-De-Chartres et la régie pendant plus de vingt ans. Chevalier de l'ordre national du mérite, écrivain -son livre Le quartier Picassiette, un essai de transformation sociale, vient d'être traduit en italien, il a reçu le prix du livre insulaire pour Le cercle des homards- il a notamment créé les Rencontres Internationales de Mosaïque en 1996. Ce rendez-vous devenu incontournable à Chartres accueille tous les deux ans, au lycée Fulbert, deux-cent artistes du monde entier, plusieurs milliers de visiteurs. C'est aussi lui qui a initié les expositions annuelles de la chapelle Saint-Eman, et permis à l'association de valoriser ses actions et de faire connaître aux yeux de tous le travail de Picassiette.

Aujourd'hui l'association compte près de 70 salariés encadrés par des conseillers en insertion professionnelle et des encadrants techniques d'insertion. Les 3R dispensent une formation hebdomadaire obligatoire complétée de stage extérieurs qui favorisent l' adaptation au marché de l'emploi de ses salariés. L'association, le 22 septembre, a fêté ses 30 ans en présence du Maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges, des associations, des habitants conviés à une exposition qui retrace l'histoire du quartier.

Chartres, Votre-Ville

VOTRE-VILLE N°181 SEPTEMBRE 2018, septembre 2018

Auteur concerné :

Patrick Macquaire


Paypal  Cartes supportées   Cartes supportées

Qui sommes-nous ?

Contacts

Déposer un manuscrit


  Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire
  dernière mise à jour : 18 mai 2022 | © Harmattan - 2022 | À propos | Paiement en ligne | conditions générales de vente et mentions légales | frais de port