Auteurs

Sylvie Courtine

Sylvie Courtine
Après un doctorat d'histoire à l'EHESS (Paris), Sylvie Courtine est depuis 2003 chercheuse au Centre interdisciplinaire de recherche appliquée au champ pénitentiaire.

Plus de détails

Domaines de compétences
Histoire des représentations des criminels. Histoire sociale des déviances et des prises en charge. Histoire sociale des pratiques éducatives et répressives Analyse des pratiques professionnelles. Politiques publiques, Acteurs, Insertion.

Parcours
Enseignante d’éducation physique spécialisée sur le secteur du handicap et des inadaptations, j’ai occupé un poste d’ingénieur de formation et de recherche à l’UFR STAPS de l’Université Poincaré Nancy pendant 15ans. Titulaire d’un DEA de psychologie sociale  et d’un diplôme universitaire de Criminologie de l’Université de Nancy II, je soutiens en 2003 une thèse d’histoire à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Mes travaux portent sur l’histoire des représentations des criminels ;  l’analyse des constructions des figures d’exclusion; l’histoire sociale des pratiques éducatives et répressives. Mes derniers travaux portent sur les problématiques liant les politiques publiques et l’accompagnement vers l’insertion des personnes placées sous main de justice et des publics en situation d’exclusion.
-    Membre du Laboratoire : Histoire des Pratiques Corporelles, EHESS, dirigé par Georges Vigarello, 1996-2008.
-    Membre de la Société d'Histoire des Sciences de l'Homme depuis 2000.
-    Enseignant-chercheur à l’École Nationale d’Administration Pénitentiaire depuis 1999.
-    Chercheur au Centre interdisciplinaire de Recherche appliquée au Champ Pénitentiaire depuis 2003.